modifié 

le 18/06/2005

La Bibliothèque Proche Orientale English
Un scandale français 
Présentation
 Bibliothèque
Ouvrages fin 20ème
Ouvrages français 
Explication
Photographies
Conséquences:
Histoire(130 diapos pour comprendre)

Leila Shahid

"On peux lutter efficacement contre les sociétés de liberté sans leur déclarer la guerre, en se contentant de leur ôter leurs défenses immunitaires par la revendication hyperbolique de leur valeurs 

De l'horreur aux mensonges

Vous ne saviez pas ?  C'est normal c'est Un scandale français. Cliquez pour savoir pourquoi.
                      De l'horreur aux mensonges   animation
Sur la Bibliothèque Proche Orientale tout est sourcé et croisé par les documents fournis.
Ce quil faut absolument savoir pour commencer à appréhender le drame palestinien.
  Cliquez  sur les livres pour les lire.

Le Grand Mufti de Jérusalem, Hadj Amin Al Husseini,
 
Le Grand Mufti et Hitler 
les livres en disent plus longs
 cliquez pour voir les dizaines d'autres photos
Cette bibliothèque se compose des documents sur le père du palestinisme, le shoaphile Mufti de la grande famille 
Al Husseini
dont le rôle est central dans l’histoire du Proche-Orient.
Ces ouvrages ont été trouvé au mémorial de la Shoa à Yad Vashem dont le musée consacre un panneau à ce personnage.
On notera qu'il y a aussi des livres réçents français à la fin, ces derniers, en effet, craignants visiblement que l'on évoque ce sujet génant l'ont traité d'avance à leur manière...
 

Arafat, (son vrai nom Rahman Abdul Rauf el-Qudwa
al-Husseini) lui aussi de cette même famille se considérait comme son fils spirituel et le qualifiait encore quelques années avant sa mort de héros (voir Histoire).

Leila Shahid, petite fille du mufti.

Article du journal Le Monde où elle met en avant sa filiation. Leila Shahid (Shahid veut dire martyr)est la représentante de l'autorité palestinienne en France.


=>Le livre de L Shaid parle de sa grande famille (Husseini) et notamment du temps heureux où Arabes et Juifs vivaient ensemble en harmonie en pleine l'époque des horribles pogroms de son grand-père le mufti (lire les livres et l'histoire du conflit)). 

1 er document : le musée de la Shoa. 
 
 
Panneau au Musée de la Shoa (Yad Vashem)
Traduction du panneau=>
Hadj Amin al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem arrive en Irak en 1939 et était un des leader de la grande révolte Nazie en mai 1941.
Suite à l’échec de l’insurrection, il fuit vers l’Allemagne et se joignit à l’effort de guerre nazi contre les Alliés.
Il conduisit une campagne de propagande vicieuse contre les alliés et spécialement contre les juifs sur les ondes de la radio allemande en arabe appelant les arabes et musulmans à abattre les juifs où qu’ils soient.

photo signée "En souvenir au grand Mufti H.Himmler"

Lettre du 15 mai 1943 de Hadj Amin al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem au ministre des affaires étrangères allemand Ribbentrop demandant l’intervention allemande dans les balkans spécialement en Bulgarie pour prévenir un accord avec les britanniques et les Etats Unis pour permettre les Juifs de partir vers Israel. Le mufti explique que les arabes supportent les forces de l’Axe dans l’espoir qu’elles fourniront une solution finale au problème des juifs- l’ennemis commun des peuples d’Europe et de la nation Arabe.

 

Vous pourrez vous même vous faire une idée grâce aux documents de tous bords rassemblés ici sur 

ce "personnage contreversé" comme l’écrit le journal le Monde dans sa dialectique inégalée ainsi que sur les méthodes de communication de ses descendants.

nouveau : Site web "propalestinien" en arabe et anglais à la gloire de la famille Husseini, selon ce site notre obectif avec Hitler est "common".
écrivez à aval31@free.fr pour protester.
Livres 20 siècle sur le mufti. Cliquez sur les livres pour les lire
 
1948-Livre du chasseur de nazis S Wiesenthal basé sur les témoignages à Nuremberg contre le mufti.     un Vatican bien d’avant Vatican II… pour le partage en zones d’influences avec les intégristes musulmans. Réponse à une lettre du mufti dans les années 30 à l’époque où comme Leila Shahid, il savait aussi briller dans les salons avant que les circonstances lui donnent enfin accès à ses passions...
fin 20 ème Cliquez sur les livres pour les lire
Tout sur le mufti mais en anglais. Historien israélien d’extrème gauche rappel du rôle important du mufti dans la lutte des arabes contre le sionisme. Chronologie de la vie du mufti en allemand. 
...le monde entier connait bien l'histoire du mufti sauf apparement la France,
la raison ?: voir un scandale français

ouvrages français début 21ème siècle Cliquez sur les livres pour les lire
L'importance de l'engagement du mufti aurpès des nazis a pratiquement disparu d’un livre de plusieurs centaines de pages sur l’histoire du conflit. 
La plupart des livres ou articles parus en France ces dernières années écartent complétement le sujet.
relativiste :(négationnisme autorisé) accuse des juifs de collusion avec les nazis pour relativiser la gravité des actes du mufti.
(association Afps "propalestinienne", plus modérée, que la Capjpo).
 
 

 

Biographie à la gloire du « prix nobel pour la paix Arafat » : relativiste (négationnisme autorisé)accuse des juifs de collusion avec les nazis toujours pour dédouaner le mufti.
 
 
 
 

 

Ce livre fait de la visite à Auschwitz "d'un arabe" un évenement.

Tout en admettant complètement le rôle du mufti dans la Shoa,
il accuse les "extrémistes sionistes" 
d'exploiter "les fautes"
du mufti (p140) "il n'a eu de l'influence que sur une toute petite partie du monde arabe".

...ouvrage arabe d'inspiration européenne

Le fond photographique, cliquez pour voir les dizaines d'autres photos du mufti.

les livres en disent plus longs
 
"en souvenir au Grand Mufti " signé Himmler(organisateur de la solution finale )

Le mufti a fait l'objet d'un panneau à Yad Vashem à propos de l'un de ses rôles dans la Shoa.

D'après "Grossmufti Grossagent der Achse" écrit par S WIESENTHAL (qui à envoyé ses encouragements pour ce siteweb), il y a aussi le projet d'un camps d'extermination pour la Palestine, plusieurs livres l'accusent de s'être réjouis de la Shoa et même d'avoir visité Auschwitz. 
Un autre livre récent reprend la nature shoaphile de cet homme celui de Philip Matar. En résumé, on peut conclure que si tous les nazis ne faisaient pas de la Shoa une question centrale, tel n'était apparement pas le cas du mufti de la "grande famille" des Husseini. 

 

A venir:

- le monde juif face l'islamo-nazisme, un monde tétanisé par le regard du cobra ? (dans un mois)

- le message du livre "un Arabe face à Auschwitz",

- blanc dehors et brun dedans, le discours humaniste comme slogan.

Liens sur le mufti.